LIVRAISON STANDARD OFFERTE EN FRANCE MÉTROPOLITAINE

0

Votre panier est vide

Les Horlogers concepteurs de la Montre à Gousset | Avenue Gousset
06-07-2020

Les Horlogers qui ont élaboré la Montre à Gousset

9 minutes de lecture

L’histoire de la Montre à Gousset est riche et passionnante. Les horlogers qui ont élaboré cette montre mécanique devenue aujourd’hui un objet légendaire le sont tout autant. Se situer dans le temps et en estimer sa durée a été l’un des plus grands défis à relever pour les hommes. Et ce de la préhistoire, avec l’observation de la lumière du soleil, à l’époque moderne.

Les passionnées d’Horlogerie, les collectionneurs et les férus de belles montres suisses connaissent les grandes maisons horlogères. Si le patrimoine horloger est si riche, c’est parce que des génies en haute horlogerie ont su élever au rang de prestige cette mécanique de petite précision.

Le mouvement horloger n’a eu de cesse à travers les siècles de se renouveler. La Montre de Poche débute son histoire auprès de Peter Henlein au 16e siècle. Depuis, elle a connu de nombreuses révolutions et les modèles de montres du futur promettent un avenir radieux à cette belle horlogerie.

À qui devons-nous l’invention des montres les plus précieuses de haute joaillerie ? Qui imagine les premiers mécanismes miniaturisés ? Quelles personnalités horlogères historiques révolutionnent les mouvements horlogers, le calibre de manufacture, la complication horlogère ? Partons à la découverte de ces Grands Horlogers, véritable fondation de la haute horlogerie.


Partons d’abord à la rencontre de Peter Henlein, un grand horloger considéré comme le père de la Montre à Gousset


Les premières traces de la Montre à Gousset sont tirées d’une lettre de l’horloger italien Bartolomeo Manfredi qui offre ce bijou au marquis de Mantoue Ferico Gonzaga en novembre 1462. Considérée alors comme une petite Montre de Poche était une miniaturisation de l’horloge murale. Les sources sont cependant peu nombreuses sur ce sujet.


A. La première Montre Mobile


L’histoire de l’Horloge de Poche proprement dite, et sur lesquelles nous avons de véritables ressources historiques, débute avec Peter Henlein à la fin des années 1400, début des années 1500.

Peter Henlein serait reconnu comme l’inventeur de la première Montre de Poche. Ce garde-temps aurait vu le jour en 1508. Peter Henlein, serrurier et horloger allemand du 16e siècle, est originaire de Nuremberg. Il aurait conçu le mécanisme du ressort à barillet. Ce dernier remplace les poids nécessaires au fonctionnement de la montre. Certaines sources contredisent ces données puisque le ressort à barillet date du 15e siècle.

Montre Portable à Pomme de Senteur | Avenue Gousset

Il n’en reste pas moins un personnage clé de la Montre de Poche. À l’époque, on utilise les cadrans solaires, les sabliers et les horloges sur les clochers. L’invention de cette montre portable ou montre mobile permet enfin de pouvoir mesurer le temps librement, en déplacement. Les poids utilisés dans la conception des horloges ne permettaient pas cette utilisation jusqu’alors.

L’Horloge de Poche est une révolution majeure pour l’époque. Malgré tout, elle reste encore lourde et imposante. Portée en pendentif, elle permet de lire l’heure, mais pas les minutes. Il faudra patienter encore plusieurs années pour profiter de cette révolution de l’horlogerie et de la mesure du temps.


B. Les prouesses de Peter Henlein dans la confection des Horloges de Poches


Peter Henlein est l’un des premiers horlogers à proposer une horlogerie ornementale. Vers 1505, il réinvente une nouvelle fois cet objet destiné à devenir une montre de prestige en la confectionnant avec la capsule d’un pommeau et des essences aromatiques. C’est la montre portable à pomme de senteur, une première au monde.

Il propose au cours de sa vie d’autres modèles comme les montres à tambour, aussi appelé œuf de Nuremberg. Elles avaient la forme d’un œuf, d’où le nom d’œuf de Nuremberg, Nürnberger Ei en langue germanique.

En 1524 Peter Henlein propose ces fabrications à plus grande échelle à travers l’Europe. Son atelier d’horlogerie et son artisanat d’excellence est très réputé. Il deviendra le professeur de Ferdinand Berthou, l’un de ces principaux concurrents contemporains dans la mécanique horlogère.

Les révolutions horlogères attribuées à Peter Henlein :

  • Théorie de la précision, il applique le Stackfreed, ou frein régressif
  • La balance
  • Le ressort à barillet ou ressort mécanique
  • La spirale isochrone…

Les Calibres revisités par Jean-Antoine Lépine


Part l’excellence de ses œuvres, le jeune horloger d’origine parisienne dont la réputation n’est plus à faire devient rapidement l’horloger du roi Louis XV.


A. L'Horloge Astronomique


Il produira l’une de ces plus belles inventions, l’horloge astronomique. Celle-ci va révolutionner les possibilités des plus grandes manufactures.

Horloge Astronomique Prague | Avenue Gousset

Elle associe la mesure du temps et le quantième perpétuels. C’est-à-dire que l’horloge, outre l’équation du temps, présente d’autres complications horlogères.

Elle rend possible :

  • La lecture et la mesure du temps
  • Le jour du mois (le quantième), le mois
  • La position de l’année dans le cycle des années bissextiles

Et tout cela, sans intervention humaine !


B. Les Calibres Mécaniques font peau neuve


En 1764 Lépine invente une nouvelle disposition de la Montre de Poche avec le calibre Lépine.

La Montre à Gousset devient alors beaucoup plus fine. Il parvient à supprimer la fusée et remplace la platine et les piliers par des ponts. Le génie vient du fait que cette technologie permet alors de ne plus positionner le balancier au-dessus du mécanisme, mais à côté de ce dernier.

C’est le début de la modernité pour ce Garde Temps légendaire.


L’industrie horlogère de Pierre le Roy


Digne héritier de Julien Le Roy, également horloger du roi Louis XV, Pierre Le Roy est un maître dans son art. Le génie à la française. Il conçoit de très nombreuses avancées pour l’horlogerie moderne : échappement à détente, balancier compensé, spiral isochrone revisité.

Il a reçu pour ses nombreuses inventions dans le domaine de l’horlogerie, notamment avec des montres marines, un double prix à l’académie des sciences.

C’est en 1748 par exemple qu’il devient le père fondateur d’un nouveau mécanisme, l’échappement à détente. Il poursuit en 1766 avec son chronomètre de marine qui est conçu avec un spiral isochrone, un balancier compensé et un échappement libre.

L'horloger Pierre Le Roy | Avenue Gousset

L’échappement est un mécanisme qui se place entre la source d’énergie, qui peut être un ressort ou un poids par exemple et le résonateur, une pendule ou un balancier spiral. Le dispositif de Le Roy permet alors d’interrompre à intervalles réguliers les mouvements des roues et distribuer de manière périodique l’énergie des balanciers. C’est tout à fait étonnant pour l’époque et son génie fut salué par les plus grands.

La famille Le Roy est encore très reconnu aujourd’hui dans le monde de l’horlogerie de luxe et les montres de marque, uniques et prestigieuses, sous le nom de L.Leroy and Cie.

Jusqu’ici, les Montres à Gousset étaient portées en pendentif. C’est vers 1675, avec l’aide de Charles II d’Angleterre que la Montre à Gousset gardée dans la poche, attachée au vêtement, devient de plus en plus populaire.


La tradition horlogère connaît un renouveau grâce au génie d’Abraham-Louis Breguet


Surnommé le Léonard de Vinci du monde de l’horlogerie, Breguet est un grand homme et un personnage phare de la Montre à Gousset. C’est un véritable orfèvre qui va révolutionner le secteur de l’horlogerie.

Ces inventions les plus connues et novatrices sont le spiral et le tourbillon.

Le tourbillon est une mécanique de précision très complexe dans son assemblage. Elle permet cependant de corriger les erreurs de fonctionnement de la montre qui étaient inhérentes à la force gravitationnelle de notre planète Terre.

Pour se faire, A-L Breguet imagine un nouveau concept de mécanisme d’horlogerie.

Il confectionne l’échappement du système dans une cage mobile qui effectue un tout complet chaque minute. Cette rotation permet de corriger les défauts dus à l’attraction, en reproduisant les défauts de manières régulières. Ils s’annulent alors les uns les autres. Les problèmes rencontrés par le porteur de la montre sont remis aux oubliettes.

L'horloger Abraham-Louis Breguet | Avenue Gousset

La Montre de Poche gagne en précision. Le tourbillon sera présenté en 1806 à l’exposition nationale des produits de l’industrie qui se tenait alors à Paris sur l’esplanade des Invalides.


L’horlogerie mécanique gagne en précision et en prestige à travers l’invention de Daniel Quare


L’horloger londonien n’est pas en reste dans la fabuleuse histoire de l’horlogerie et de la Montre à Gousset. En 1680, il devient le père de la mécanique de répétition, avec des heures et des quarts. Il est également le premier à proposer une montre avec une aiguille des minutes. Celle que nous appelons communément la grande aiguille.

Nous sommes alors en 1686, Quare invente un mécanisme qui entraîne n’ont pas une, mais deux aiguilles, superposées sur un même axe au centre du cadran.

Le monde horloger connaît alors un renouveau. La montre haut de gamme est en marche et la finesse de ce mécanisme est saluée par la fédération horlogère.


L’art horloger n’a aucun secret pour George Daniels


C’est le maître horloger de génie du 20e siècle. Il est reconnu pour être capable de concevoir et fabriquer une montre de A à Z avec complications complètes !

Il peut confectionner le mécanisme, le boîtier et même le cadran. Il est également l’inventeur de l’échappement coaxial. Daniels établit ensuite un brevet de son mécanisme en 1980.

Celui-ci offre la possibilité dans sa conception, de ne plus ajouter d’huile à l’échappement. En effet la friction est très faible et ne le nécessite plus.

Malgré cette avancée technologique, les industriels, les fabricants et autres manufacturiers en horlogerie semblent se désintéresser de ce mécanisme novateur. C’est Swatch Group qui sera le premier à concrétiser les premiers projets de montres sous cette nouvelle technologie avec leur marque haut de gamme Oméga.

Échappement Coaxial George Daniels | Avenue Gousset

L’entreprise horlogère dévoilera alors avec un vif succès sa production de montre produites avec l’échappement coaxial de Daniels. En particulier en 1999 dans un salon mondial de l’horlogerie comme le salon baselworld ou le Jewellery Fair.


La découverte de la trotteuse inspirée par Huygens


C’est au 16e siècle qu’apparaît avec Tycho Brahe l’une des premières horloges avec une aiguille des secondes, la fameuse trotteuse.

Le saviez-vous ?

Lorsqu’elle fait le tour du cadran, tout comme ces deux grandes sœurs, l’aguille des heures et l’aguille des minutes, elle est appelée grande trotteuse. Mais elle peut aussi être placée dans un petit cadran intérieur, généralement à 6 heures ou à 9 heures. Dans ce cas, elle se nomme petite trotteuse.

Se déplaçant par petit saut successif, la trotteuse fait 60 petits bonds en 1 minute, soit un tour complet. Ces petits sauts rappellent le trot du cheval d’où l’origine de son nom : la trotteuse !

Elle apparaît peu après l’utilisation en astronomie du pendule par Huygens. En 1671 sa lecture se fera au départ sur le pendule qui peut donner quelques secondes par 24 h. Ensuite, jusqu’en 1709 elle peut être lue sur un cadran distinct. Enfin, en 1730, elle pourra enfin faire partie du mécanisme à part entière en rejoignant le centre du cadran.

En 1776, Jean Moise Pouzait invente la montre à seconde morte indépendante. Le porteur peut l’arrêter et la relancer sans incidence sur le reste. C’est donc un peu le père du chronomètre.


Exportations horlogères du Mouvement à Quartz créé par Waren Marrison et J.W Horton


Jusqu’ici, les Montres à Gousset étaient des montres à remontage mécanique. Le remontage pouvait être effectué de manière manuelle ou par remontage automatique. Mais en 1927, Waren Marrison et J.W Horton du Bell Laboratories mettent à profit l’une des découvertes de Pierre et Jacques Curie : la piézoélectricité du Quartz.

Comment fonctionne la piézoélectricité du Quartz :

  • Le cristal est soumis à une contrainte mécanique, une pression
  • Il se charge alors en charge positive d’un côté et négative de l’autre
  • Le courant peut alors circuler

Les Montres Gousset à Quartz | Avenue Gousset

Les possibilités du quartz sont absolument extraordinaires. Les chronographes, les horloges et les Montres de Poche fonctionnaient jusqu’alors avec un mouvement mécanique à l’aide d’un balancier mobile ou d’un pendule oscillant. La précision pouvait parfois faire un peu défaut, et l’utilisation en mer ou en haute montagne était compromise à cause de l’effet de la gravité.


A. Le Mouvement à Quartz s’impose face au Mouvement Mécanique


Le mouvement à quartz n’impose plus toutes ces contraintes au porteur. Tout d’abord, même s’il comporte encore un engrenage, il est plus simplifié mais ne perd pas en efficacité et gagne même en précision. Ensuite, la pile peut durer plusieurs années, et le porteur n’a pas besoin d’effectuer un remontage de la montre. Enfin, ce type de mécanisme à un faible coût.

On comprend alors aisément que les Montres à Quartz aient su s’imposer dans le secteur horloger et faciliter son industrialisation. Cependant, les amoureux de ces garde-temps prestigieux préfèrent de loin la beauté unique des montres à remontage mécanique.

Suite à cette avancée technologique, les marques horlogères se sont très vite inspirées de l’industrie horlogère japonaise nommée Seiko.

Elle fut la première à produire des montres à quartz dans les années 50 et 60. Elle fut également la première à lancer la production de montres bracelets pour le poignet, des montres pour hommes, mais aussi des montres pour femmes, ainsi que la première montre de plongée professionnelle en titane.

L’horlogerie nipponne est celle qui est la plus à même de concurrencer l’excellence et la prestigieuse réputation de l’horlogerie suisse.


B. La Montre Chronographe continu de passionner les plus belles maisons horlogères


Depuis, l'histoire de la Montre à Gousset continue avec l’arrivée de technologie moderne. La Montre à Gousset au charme d’antan a su se réinventer et offrir des technologies nouvelles comme les montres connectées, l’originalité ou l’étanchéité de ces boîtiers, la pluralité de ces matériaux ou encore la finesse et la précision de son mécanisme. Les complications horlogères sont également de plus en plus novatrices.

Une complication, c’est une fonction autre que l’affichage de l’heure. On ne les retrouve pas que sur les montres ultras modernes, mais également sur les montres mécaniques. Elles sont d’ailleurs très recherchées.


Le marché de l’horlogerie est plein de promesses et de surprises. Les belles montres ont donc un avenir radieux devant elles ! N'hésitez pas à consulter notre article sur les différents modèles de Montre à Gousset disponibles en 2020 pour en apprendre plus.

Et vous ? Avez-vous choisi la vôtre ?


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.

Pour connaitre et exercer vos droits , notamment de retrait de votre consentement à l'utilisation de données collectés par ce formulaire, veuillez consulter notre Politique de confidentialité


Voir l'article entier

Le Guide Complet de la Montre à Gousset | Avenue Gousset
Le Guide Complet de la Montre à Gousset

23-09-2020 34 minutes de lecture

En parcourant ce Guide Complet de la Montre à Gousset, vous apprendrez tout ce qu'il y a à savoir sur ces Montres de Poche !

Montres Gousset des Films et Séries | Avenue Gousset
Les Montres à Gousset dans les Films et Séries

26-08-2020 11 minutes de lecture

Découvrez comment la Montre à gousset a investi le monde du cinéma et celui du petit écran à travers des séries fantastiques !

Montre à Gousset Style Dandy | Avenue Gousset
Avoir le Style Dandy avec une Montre à Gousset

17-08-2020 9 minutes de lecture

Comment choisir sa Montre à Gousset pour peaufiner son look Dandy ? On vous explique tout sur cette mode et ses accessoires.

Rejoignez le Club des Gardiens du Temps